ORIENTATION ET PRECOCITE

Project

L’ORIENTATION ET LES LYCEENS


L’orientation vécue par les lycéens


Démunis, indécis et soucieux face à votre avenir

Lorsque vous parlez d’orientation scolaire, cela vous évoque très souvent*:

  • Une peur, celle de l’inconnu, de l’échec, de l’erreur, de l’irréversible, de l’engagement, des influences extérieures, de la prise de responsabilité, du renoncement.
  • Une démarche contradictoire avec votre âge: non seulement, parce que vous ne vous connaissez pas suffisamment, mais aussi parce que vous ne connaissez ni les métiers, ni le monde de l’entreprise, ni les secteurs d’activité.
  • Une obligation de résultats sans moyen: le système scolaire vous intime de vous orienter mais uniquement à partir de fiches, d’informations théoriques, sans méthodologie de préparation ni de repères sur soi.


 

  • Un sentiment de culpabilité, devant l’incapacité qui vous saisit parfois à faire un choix. d’orientation scolaire.
  • Un processus fondé uniquement sur les résultats scolaires: les bonnes notes ouvrent des portes tandis que les mauvaises les ferment.
  • Une source de stress et d’angoisse devant l’urgence à faire un choix. d’orientation scolaire.
  • Un processus véhiculant des préjugés et des stéréotypes sur certaines filières de formation et les métiers qui en découlent (alternance, bac professionnels et technologiques…)

 L’orientation évoque aussi un besoin de soutien

  • Un besoin d’aide complémentaire, de la part des adultes, des parents, des enseignants, de spécialistes.
  • Un besoin d’accompagnement personnalisé, qui vous aide à vous connaître au delà des résultats scolaires, à vous poser les vraies questions, à prendre vos choix en main.
*Radioscopie de l’orientation, paroles de jeunes – Étude du BIOP 2010

Le conseil en orientation scolaire montpellier est utile. Le conseil en orientation scolaire montpellier est intéressant.

Orientation scolaire