ORIENTATION ET PRECOCITE

Portfolio

Le TEST de QI

 Le test de QI ou Quotient Intellectuel


Que mesure un test de QI ?

Un test de QI mesure les capacités intellectuelles d’une personne à un instant T. David Wechsler, psychologue américain, disait: « l’intelligence est la capacité d’un individu à initier des actions dirigées vers un but, à penser de manière réaliste et à interagir efficacement avec son environnement (1944) ».

Il a créé les épreuves psychométriques d’efficience intellectuelle les plus utilisées dans le monde, elles portent toujours son nom : les échelles de Wechsler. Les échelles de Wechsler sont ré-étalonnées environ tous les 10 ans (adaptation des épreuves aux nouvelles recherches sur l’intelligence, modernisation des items, nouvelles administrations aux populations de référence). Elles mesurent un large panel de capacités intellectuelles (conceptualisation verbale, raisonnement logique, mémoire de travail, organisation visuospatiale…), grâce à plusieurs épreuves de difficultés croissantes.

Les échelles de Wechsler sont les échelles d’aptitudes intellectuelles de référence en France. Elles ne peuvent être administrées que par un psychologue. Elles sont réparties en 3 versions :

  • WPPSI IV (Wechsler Preschool and Primary Scale of Intelligence) pour les enfants de 2 ans 6 mois à 7 ans 7 mois.
  • WISC V (Wechsler Intelligence Scale for Children) pour les enfants de 6 à 16 ans et 11 mois.
  • WAIS IV (Wechsler Adult Intelligence Scale) à partir de 17 ans.

Les échelles de Wechsler sont valides (elles mesurent bien ce qu’elles prétendent mesurer), sensibles (elles discriminent les individus entre eux) et fidèles (les résultats obtenus sont les mêmes d’un examinateur à l’autre).

Il est fort peu probable que les tests de QI trouvés sur internet aient toutes ces qualités… De plus, une passation de qualité comprend trois étapes :

  • Un entretien préalable afin de recueillir des données sur l’histoire du sujet, définir le contexte et l’objectif du test.
  • La passation du test à proprement parler, pendant laquelle le psychologue observe les comportements du sujet, observations qu’il va ensuite croiser avec les données de l’anamnèse et les performances obtenues afin d’affiner son interprétation.
  • L’entretien de restitution des résultats avec remise d’un compte-rendu écrit détaillé.

Que signifie avoir un QI élevé ?

Les résultats obtenus aux échelles de Wechsler témoignent d’un niveau de performance par rapport à une population de référence. Les personnes à Haut Potentiel Intellectuel ont un QIT (Quotient Intellectuel Total, soit l’efficience générale selon ce que mesure le test) qui avoisine 130 et plus. Mais certaines d’entre elles ont des profils psychométriques atypiques. Elles obtiennent des notes significativement hétérogènes dans les épreuves, ce qui ne permet pas de calculer une note de QI cohérente, c’est à dire une note de QI qui représente une mesure homogène du niveau intellectuel général. Un chiffre plancher de QI (130) ne suffit donc pas pour qualifier une personne de Haut Potentiel Intellectuel.

Les personnes reconnues HPI ont des capacités intellectuelles très largement supérieures à la moyenne de la population. Cela signifie que la probabilité qu’elles trouvent des réponses adéquates à différents problèmes posés (conception verbale, abstraction, logique déductive et inductive…) est plus importante que pour la majeure partie de la population. La probabilité qu’elles réussissent mieux leurs études est également vraie, puisque les études nécessitent nombre de ces aptitudes. Mais le HPI ne garantit ni la compétence, ni l’expertise, ni la performance, encore moins le génie. La motivation de la personne, sa personnalité, son environnement social et familial, son histoire personnelle permettront au potentiel de se développer avec plus ou moins d’envergure.

Haut Potentiel Intellectuel