ORIENTATION ET PRECOCITE

Portfolio

IDENTIFIER l’enfant précoce

Identifier l’enfant précoce


Pour identifier un enfant précoce, il faut réaliser un bilan psychologique. Un bilan psychologique comprend un test de QI et un profil comportemental de l’enfant.

Le test de QI

« L’intelligence est la capacité d’un individu à initier des actions dirigées vers un but, à penser de manière réaliste et à interagir efficacement avec son environnement »*.

On mesure cette capacité par un test de Quotient Intellectuel. Obtenir un score élevé de QI au WISC V  (Wechsler Intelligence Scale for Children, la référence internationale pour la mesure de l’intelligence de l’enfant de 6 ans à 16 ans 11 mois) ou à la WAIS IV (Wechsler Adult Intelligence Scale à partir de 17 ans) est une condition indispensable mais non suffisante.

Seul un psychologue spécialisé dans la précocité intellectuelle est en mesure d’interpréter correctement les résultats du test. Parce qu’un enfant surdoué relève très souvent d’un profil atypique, ne s’en tenir qu’à la note globale de QI peut faire passer à côté d’une interprétation juste des résultats.

De plus, je suis très attachée lorsque je reçois l’enfant à:

  • lui expliquer qu’il ne va pas passer un examen scolaire, d’où l’importance de ne pas être à l’école.
  • nouer avec lui une relation bienveillante et attentive.
  • m’assurer qu’il se porte bien, qu’il n’est ni malade ni trop angoissé, sous peine de reporter la date de la passation du test.

Le profil comportemental de l’enfant

Un enfant précoce adopte des comportements spécifiques, parfois contradictoires d’un surdoué à l’autre, à la fois singuliers et communs, dont l’ampleur, la fréquence et l’association, replacées dans son histoire personnelle, donnent sens à l’interprétation.

Seul un entretien approfondi avec l’enfant et ses parents peut permettre de repérer ces comportements et étayer ainsi l’identification de la précocité intellectuelle. Ici encore, le recours à un spécialiste est largement recommandé.

Reconnaître qu’un enfant est surdoué c’est le reconnaître dans sa différence, c’est aussi permettre à son environnement familial et social de le rassurer sur ses modes de fonctionnement et d’appréhension du monde, de comprendre ses attitudes, ses comportements, et les difficultés qu’il pourrait rencontrer.

Reconnaître qu’un enfant est surdoué, c’est une première étape pour l’aider à grandir et à s’épanouir. C’est pourquoi je prends le temps de restituer et d’expliquer les résultats du test aux parents et à l’enfant, et de les relier avec son profil comportemental. Cette identification peut être un soulagement pour l’enfant qui se sent à part, différent des autres. Un psychologue enfant précoce Montpellier est utile.

 * David Weschler 1944

Précocité intellectuelle